Aurélien Bonneteau

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

The end

Après quelques soucis de connexion internet voici enfin la suite du récit du World human powered speed challenge.

En ce dernier jour de compétition, l'équipe a choisi de rouler en fin de matinée pour bénéficier de la chaleur propice à la vitesse tout en espérant ne pas pâtir d'un vent handicapant ou illégal. Pour cet avant dernier run Aurélien a choisi de rouler avec les pneus ronds histoire de pouvoir donner le maximum de puissance en limitant le risque de chute. Lorsqu'il prend le départ, les conditions sont optimales et la tension est maximale car toute l'équipe sent que c'est sur ce run qu'Aurélien bénéficie des conditions qui pourraient lui permettre de réaliser sa meilleure performance de la compétition. Ce stress sera moteur puisque, en effet, il battra son propre record et record de France en atteignant la vitesse de 124,9 km/h.

L'après midi, nous posons pour la traditionnelle photo de groupe à laquelle participe toutes les équipes avec leur vélo. Aurélien se voit remettre une amende par le shérif pour excès de vitesse!

En fin d'après midi, pour le run du soir, Aurélien roule avec du vent. Ce dernier run est marqué par le nouveau record du monde décroché par l'équipe des hollandais "Delph" et son pilote Sebastiaan Bowier avec une vitesse à 133,78 km/h.

La soirée est consacrée à un dîner au restaurant avec tous les organisateurs et participants pour la remise des prix.

Aurélien termine 5° de la compétition avec un nouveau record personnel, le nouveau record français, une vitesse maximale de 124,9 km/h. Nous sommes classé en 3° équipe universitaire mondiale.

A suivre?