Aurélien Bonneteau

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

L'expérience est mère de science.


A 6h45, après une nuit courte mais réparatrice nous partons rouler. Il fait un peu frais et la polaire est de rigueur mais nous profitons de très bonnes conditions avec une absence totale de vent et une lumière magnifique. Aurélien roule ce matin pour la première fois avec la coque supérieure de son carénage (moment très émouvant soit dit en passant) . Nous avons confirmation que la nuit a été bénéfique car Aurélien fait une pointe à 97km/h. Au bout des 30km concluant cet essai du matin, il affirme se sentir nettement plus confiant que la veille.

Après un débriefing avec les étudiant sur les prochaines opérations de mécanique à réaliser, nous partons rendre visite à Jean, mécanicien à Battle Mountain qui avait énormément aidé l'équipe l'année passée.

L'après midi est consacrée à la mécanique.

Nous repartons rouler ce soir. Nous ne pouvons installer la coque supérieure du carénage car le vent est vraiment trop important. Malgré tout Aurélien est vraiment très à l'aise. Malheureusement, au bout de 8km l'essai se solde avec une chute sur crevaison. Rassurez vous, plus de peur que de mal. Aurélien va bien malgré une brûlure au niveau du genoux.

Cet incident n'a pour autant pas vaincu le moral des troupes et nous sommes bien décidés à repartir dans le désert dès demain matin.