Aurélien Bonneteau

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Actualités

En route pour Battle Mountain : le jour le plus long

There are no translations available.

Dans l'asion pour San FransiscoLundi 2 septembre 4h30 à Bordeaux, ca y est, on y est! Je me lève accompagné de Brigitte direction l'aéroport de Mérignac pour les USA. Après que nous ayons transité de Paris Orly à Charles de Gaulle via l'Orlyval et le RER B, l' escale à Paris nous permet de retrouver Guillaume et Thomas de l'équipe Altaïr de l'IUT d'Annecy. Bientôt midi, nous embarquons tous les 4 pour San Francisco, où nous retrouvons le reste de l'équipe.

La journée est très longue, le soleil semble immobile et rester au zénith, nous restons éveillés 24h avant de nous coucher bien fatigués par cette première journée de transit.

 

Traid, nouveau partenaire

There are no translations available.

Nous remercions Traid, nouveau partenaire, accompagnant Aurélien dans ses quêtes de performances et possibles records au Nevada.

Spécialiste trail, running, raid et VTT, n’hésitez pas à leur rendre visite sur mérignac juste à coté de Bordeaux.

 

Altaïr 4 monte en puissance au Lausitzring, une pointe à 106,75 km/h et plus de 85 km dans l'heure

There are no translations available.

L'édition 2013 du Dekra Laustzring a permis de valider tous les travaux effectués sur l'Altaïr 4 durant l'année universitaire 2012-2013. L'écrasante chaleur de cette édition, (température météo tutoyant les 38° et plus de 45 ° juste au dessus de la piste ) a notablement impacté le déroulé prévu de l’événement, aucune tentative sur une durée supérieur à l'heure n'a pu être menée à terme.

L'Altaïr 4 n'étant pas pourvu de ventilation, l'équipe s'est dans un premier temps résignée à ne pas faire de tentative sur l'heure, et s'est concentrée à mener des essais préparatoires pour le 14ème World Human Speed Challenge à Battle Moutain, qui débutera à la mi septembre. C'est ainsi qu'Aurélien à pu atteindre 103 km/h dans la fin du samedi après midi. Mais en gérant encore un peu mieux son effort, il a pu atteindre 106,75 km/h le dimanche en milieu d'après midi, l'amenant sur les clous du record mondial du 200 mètres lancé à basse altitude, détenu par la Slovène Damjan Zabovnik.

Il est tout à fait probable qu'Aurélien soit devenu de manière non officielle le second homme le plus rapide de tout les temps à basse altitude.

Le détenteur actuel du record mondial du 200m lancé à haute altitude, Sam Wittingam, avec 133,28 km/h n'a jamais dépassé 100,6 km/h à basse altitude.

Cette performance est donc d’excellente augure pour la mi septembre, où le terrain nettement plus favorable à la vitesse de pointe, et devrait permettre de dépasser sans problème la performance de 2012, un peu plus de 122 km/km, réalisée malgré un lot considérable de problème...

 

Lors de ces essais, Aurélien a pu entrevoir le potentiel diabolique d'Altaïr 4, " j'ai pu rouler entre  90km/h et 95/km en régime continu, avec un effort que je peux tenir une heure". Le record mondial détenu par Francesco Russo étant à 91,5 km ,il n'en a pas fallu plus pour décider qu'il ne fallait pas rentrer en France sans mener un essai sur une heure complète, et ce, malgré la chaleur.

Un créneau d'une heure a pu être libéré au tout dernier moment dans l'après midi du lundi 29 juillet. Après un départ un peu lent, de part la grande inertie du vélo, Aurélien atteignait sa vitesse de croisière au bout du second tour de piste de 5,8 km. Comme attendue elle oscillait entre 90 et 95 km/h. Mais au bout d'une demi heure la température commençait à rendre l'effort très pénible : " après 30 minutes d'effort la chaleur dans l'habitacle est devenue un vrai problème, j'ai senti que je n'allais pas pouvoir aller au bout dans ces conditions, j'ai alors légèrement levé le pied, mais 10 minutes plus tard, c'en était trop, j'ai dû franchement ralentir". Perdant environ 7km/h Aurélien bouclait sa tentative comme il pouvait.

Dans l'attente des résultats officiels, les organisateurs on tout de même pu dire que la performance finale était proche de 87 km. Les outils de mesure de l'équipe donnent quand à eux une distance parcourue comprise entre 85 et 85,5 km. Ce qui ferait le nouveau record de France de la discipline, puisque l'actuel, détenu par Barbara Buatois est à 84,04 km.

En attendant, certains éminents observateurs disent déjà que "Quand le refroidissement du moteur sera réglé, le record mondial va certainement tomber"

 

Légende Photo : L'équipe Altaïr du Dekra 2013

 

Dekra 2013

There are no translations available.

Toute l'épuique de l'IUT d'Annecy est arrivée à bon port du coté de Dresde en Allemagne pour rouler sur le Lauzitsring, piste hyper favorable aux performances de longues durées en vélos tout carénés. Il fait très chaud, plus de 30 degrés.

Vendredi 26 juillet, l'équipe a pu rouler par deux fois sur le l'immense anneau de vitesse. Une première fois pour faire des essais de roulage et de départ. Le départ grace au nouveau lanceur se fait extrememenbt bien : 0 stress. Au bout de deux tours de circuit, Aurélien a poussé un peu la machine et a pu atteindre 97 km/h. Tout cela est de très bonne augure pour la suite. Le soir à 20h30 l'équipe a pu avoir un créneau pour faire une tentative d'une heure. Mais au bout de 20 minutes il fallut se rendre à l'évidence que l'obscurité était trop forte pour pouvoir continuer le run. Aurélien s'est donc arreté.

Cette première journée a été très riche en expérimentations, découvertes et validations. Aurélien trouve que le vélo roule remarquablement bien. " Je pense que toute les idées développées sur cette manchine de record sont excelentes. Il me faut maintenant de la pratique pour connaitre le vélo à la perfection, et apprendre toutes les subtilités d'un effort d'une heure à une intensité maximale dans ce contexte hyper singulier, je suis tellement à l'étroit et si peu ventilé... Battre le record de france de la discipline me parait difficile mais réaliste dès cette année, il nous reste encore un essai dimanche soir. Quant au record du monde même si je pense que nous avons les capacités de l'accrocher, je crois qu'il risque de nous manquer encore un peu d'expérimentations, d'essais, et de mise au point pour cette année"

 

Champion de France 2013

There are no translations available.

 

Les championnats de France F.F.C. route de vélos couchés se sont tenus le 21 juillet 2013 à Saumur. Le V.C. Saumurois, organisateur de la cyclosportive La Saumuroise, proposait son petit parcours, initialement de 100 km, mais ramené à 90 km pour cause de gravillonnage, en support de ces championnats.

Un départ réservé à la belle trentaine de compétiteurs fut créé spécialement pour cette occasion. Une nouvelle fois, la troisième, Aurélien Bonneteau remporta ces championnats, devançant, Geoffroy Lelièvre et Sébastien Courteille.

 

 

 

 

 

 

 

 

Échappé depuis le départ avec Geoffroy Leliève, le duo avala les 90km à 41 km/h de moyenne malgré une chute et un sévère déraillement de Geoffoy. Aurélien n'oublia pas dans le dernier kilomètre escarpé de faire la différence afin de s'assurer une victoire somme toute attendue.

Plus d'info :

http://www.courrierdelouest.fr//actualite/saumur-aurelien-bonneteau-champion-de-france-sur-velo-couche-21-07-2013-114941

http://velorizontal.bbfr.net/t17364-cyclo-la-saumuroise-dim-21-juillet-2013-championnat-de-france-route-ffc

 

 

 

 

 

 

Photo du dessus : Aurélien avec son nouveau maillot de Champion de France

Photo suivante : Aurélien mène le train avec Geoffroy

Ci contre : Aurélien après l'arrivée

Photos  : Brigitte d'Antras

 


Page 6 of 8